PARIS 2024 – Les jeux olympique en France: C’est fait !

Paris 2024: année des jeux olympiques d’été en France 100 ans après.

C’est fait, depuis cette semaine, la France et plus particulièrement Paris accueillera les jeux olympiques d’été en 2024.

En tant qu’athlète amateur, je suis partagé entre le fait que les jeux olympiques sont bénéfiques pour la France et le sport français en général et le fait qu’il s’agit d’un gouffre financier dont la France risque de ne pas s’en remettre.
Je développe.
En effet, et c’est indéniable, les jeux olympiques d’été sont un spectacle époustouflant qui attire les spectateurs du monde entier.
Toutes les villes ayant reçu les jeux olympiques ont prouvé l’attractivité des jeux sur leur territoire, chiffres et statistiques officiels à l’appui.
C’est aussi la grande fête du sport et je dois dire pour une fois que tous les sports (ou presque) seront à l’honneur.
Les athlètes français se réjouissent de la venu des jeux olympiques sur leur territoire; après tout c’est légitime, c’est leur gagne pain et défendent ce qu’ils représentent.
Plus particulièrement en ce qui concerne Paris 2024, il y a un atout majeur : il reste pas grand chose a construire hormis un bassin olympique de natation et le village olympique. Ce qui entraine en principe peu de frais.

En revanche :

On sait par avance que le budget prévisionnel annoncé ne sera pas tenu; et pour de multiples raisons:
En France nous sommes les rois des avenants au contrat: par soucis de politiquement correcte, les entreprises répondent aux appels d’offres par des tarifs étonnement très bas pour emporter les marchés.
Sauf que les collectivités ou l’état ayant fait une estimation très basse de leurs besoins, modifie le cahier des charges en fonction des nouveaux besoins et surtout des oublis (volontaires ou pas). Ce qui entraine des avenants et les entreprises sélectionnées en profite pour gratter substantiellement de la marge. Ce qui explique la multiplication par 4 des jeux olympiques de Londres par exemple.
Si nous nous en tenons au budget annoncé de 13 milliards, au final c’est 52 milliards (une paille quoi).
De plus, le budget prévisionnel ne tient pas compte du coût des obligations régaliennes de l’état : la sécurité par exemple.
Puisque l’état doit de toute manière fournir la police, les CRS, l’armée etc…, on en tient pas compte. Sauf qu’en comptabilité analytique, tout ça coûte au contribuable, qui plus est avec la menace terroriste actuelle.

Le choix de Paris me gène aussi un petit peu. Les étrangers ont déjà tendance à croire qu’il n’y a que Paris en France (et nous faisons tout pour ça), il aurait été intelligent d’en faire profiter tout le territoire en délocalisant des épreuve dans des régions.
Certes Marseille accueillera les épreuves de voile, mais c’est malheureusement tout.
Des spécialistes et économistes du sport nous expliquent que de nombreux athlètes viendrons en France avant les jeux pour se familiariser et ferons vivre le reste du territoire; ils devraient plutôt préciser que le reste du territoire n’aura que des miettes.
De plus, Paris étant petit, il convient de construire le stade aquatique ainsi que le village olympique en périphérie.
Le lieux choisi : SAINT DENIS.
Les mauvaises langues diront : ENCORE SAINT DENIS. A croire qu’il n’y a du terrain constructible que dans le 9.3.
Faire venir le monde entier dans la ville où le taux de délinquance est parmi les plus élevé de France, est-ce une bonne idée? quid de la publicité mondiale si ça devait mal tourner?

Bref, nous devons maintenant acquiescer car nous n’avons plus le choix. Mme HIDALGO voulait les jeux, c’est maintenant aux Français et pas seulement les Parisiens de faire en sorte que ces Jeux olympiques se passe à merveilles et nous savons que les français sont de très bons organisateur d’évènements.
Je ne doute pas un instant que ces jeux seront magnifiques, et que les athlètes français seront aussi à la hauteur sur leur territoire.
Rendez-vous en 2024 pour la grande fête et seulement après on pourra dire si j’ai été mauvaise langue.

Voir l’article sur le triathlon au jeux olympique de PARIS 2024 : lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer